Skip to main content

Velocity

>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>Le terme « Velocity » est d’origine anglaise et traduit en allemand signifie quelque chose comme la vitesse et est utilisé en informatique dans divers domaines d’application. Outre le projet Apache(serveur web) et le VelocityTemplateLanguage (VTL), le terme est notamment utilisé dans le développement logiciel agile dans le cadre de différents modèles Scrum. Dans le contexte du développement agile, Velocity est utilisé pour indiquer quand un projet de logiciel devrait être achevé, quels progrès ont déjà été réalisés dans le projet et quels coûts peuvent être attendus. La détermination de ces prédictions est basée sur différentes procédures et paramètres.

Informations générales

Dans le contexte du modèle Scrum, Velocity fait référence à « la vitesse moyenne d’une équipe de développement dans un marathon ». Cette vitesse résulte des histoires d’utilisateur complétées (récits d’utilisateur). Des « points de récit » sont attribués pour chaque récit d’utilisateur terminé. La vitesse est ensuite calculée en fonction du nombre moyen de récits d’utilisateurs achevés. Le modèle de calcul le plus efficace et aussi le plus simple consiste à additionner les points de l’histoire.

Le terme de comptoir utilisé dans ce contexte est « Velocityoffset ». Elle est calculée à partir de la somme des user stories qui n’ont pas été complétées. On en déduit ce que l’on appelle le « facteur de décalageVelocity ». Cela correspond aux user stories qui contribuent à influencer négativement l’efficacité d’une équipe Scrum. Les user stories qui ne peuvent pas être traitées à temps sont déplacées vers la phase suivante ou la prochaine exécution. Lorsqu’il s’agit de planifier la phase suivante, l’équipe de développement doit tenir compte non seulement des nouveaux récits d’utilisateurs, mais aussi des récits d’ utilisateurs inachevés.

Importance de Velocity pour le développement Agile

Dans le contexte du développement agile avec Scrum, velecity peut donner une estimation du temps de réalisation d’un projet logiciel. Avec la méthode Velocity, les chefs d’équipe peuvent voir à tout moment combien et quels composants ont déjà été réalisés. Cette base permet également de mieux estimer les coûts encourus.

La détermination de Velocity peut être réalisée de deux manières.

  • Si les différentes équipes de Scrum ont déjà une expérience de la coopération, une estimation relativement précise peut être faite à l’avance.
  • S’il s’agit de la première coopération des équipes Scrum, il n’y a pas de données historiques qui pourraient servir de base à la prédiction, de sorte qu’une estimation n’est pas possible. Dans ce cas, les données d’autres équipes de composition similaire peuvent être utilisées pour faire des prévisions approximatives.
Avantages et inconvénients en un coup d’œil

Velocity offre à la fois de nombreux avantages et quelques inconvénients dans le contexte du développement logiciel agile, que nous allons aborder ci-dessous :

Pro
  • grande transparence
  • facilité de communication
  • compatibilité avec d'autres méthodes de développement logiciel agile
Contra
  • Les équipes de développement courent le risque d'être finalement victimes de leur propre auto-évaluation, de sorte que le projet finit par échouer à cause du respect des chiffres.

Conclusion

Si la méthode Velocityest utilisée correctement, elle peut aider à estimer correctement le contrôle, la planification et la durée des projets logiciels. Les informations ainsi obtenues permettent de calculer à l’avance les prix pour les clients et de respecter les délais de livraison. Cependant, la méthode doit être prise au sérieux par tous les membres de l’équipe et ne doit jamais être perdue de vue.

Vous avez d'autres questions ?

Veuillez nous contacter


Autres contenus